10 astuces pour être en mode "Même pas peur des moustiques !"

10 astuces de protection efficaces contre les piqûres de moustiques

Pour recréer cette déco chez vous

Ciel de lit moustiquaire fillette en voile rose
Moustiquaire rideau de porte Easy gris clair
plus dispo
Voir sur delamaison.fr
32,90
Moustiquaire store enrouleur Rhino Screen
Lit à baldaquin romantique 2 places en métal blanc Syracuse
Lit à baldaquin 2 places en bois blanc et son ciel de lit beige Manosque
Rideau anti-moustiques bleu marine
Bougie lanterne en métal rose Color
Lanterne en bambou tressé jaune Comodoro
Photophore design vert Shine Lux
Tapette à mouches grise à visage imprimé ton sur ton Dr.Skud de Philippe Starck
Tapette à mouches bois et plastique bleu Buzz de Normann Copenhagen

La météo est de toutes les discussions. La météo et lui, lui, notre "copain" moustique. Lui, c'est quand même un peu notre croix à nous : alors même qu'on essaie d'avoir une peau "joliment dorée mais pas trop", lui se plaît à venir nous piquer et à macculer notre jolie peau dorée de boutons rouges qui grattent !!!!! Et à je dis "stop !". Le look dalmatien (pour le côté brun parsemé de tâches rouges) couplé à la dégaine singe (rapport au grattage) n'est pas compatible avec notre volonté d'être un petit peu "jeune et jolie" pendant l'été.

Que peut-on faire ? Comment se protéger de ce giga tracas estival, les piqûres de moustiques ?

 

1. Evitez le moustique : au-delà de 1500 mètres d'altitude, il a le mal des montagnes. Pauvre bichon ! Courrez donc vous réfugier à plus de 2000 mètres d'altitude (oui, j'ai pris une sécurité de 500 mètres : éviter les piqûres n'a pas de prix !) aux côtés des marmottes ! [message personnel : si lors de votre séjour auprès des marmottes, vous tombez nez à nez avec celle qui met le chocolat dans le papier alu, embrassez-la de ma part !]

 

2. Chantez à tue-tête "no me moleste mosquito, ne me pique pas", chanson pas très connue du regretté Joe Dassin (et oui, on peut connaître une chanson de 1972 et avoir des rêves de "jeune et jolie" pour l'été). Si vous tombez sur un moustique fan de musique des années 70, vous avez vos chances... Sinon, optez plutôt pour une autre solution.

 

3. Soutenez activement les mouvements de lutte contre la procréation du moustique et surtout, agissez ! Pour cela, un minimum de connaissance sur la psychologie du moustique s'impose. En gros ce qu'il faut savoir c'est que pour faire des bébés moustiques il faut une madame moustique et un monsieur moustique. Madame et monsieur, attirés l'un par l'autre, peuvent être amenés à conclure. Attention, ça va être décevant : zéro parade nuptiale chez le moustique, madame cède aux avances de monsieur dès le 1er soir (ou le 1er vol, car les moustiques s'envoient en l'air en l'air). Rien à faire à ce niveau-là : il faut bien que jeunesse se passe. En revanche, vous le savez bien, qui dit accouplement ne dit pas forcément reproduction... Et là, vous pouvez agir ! Madame moustique pond. Elle pond dans l'eau stagnante. Evitez donc de laisser traîner des récipients remplis d’eau dans votre intérieur et votre extérieur proche, c’est un lieu propice pour le développement des larves. Et quand vous partirez à la recherche des eaux stagnantes dans ou autour de votre chez vous, mettez-vous dans la peau de madame moustique : vous avez vu sa taille ? Un bol est l'équivalent pour elle d'un bon gros étang pour vous... Eradiquez donc aussi les petites eaux stagnantes dans un périmètre de 200 mètres (eu égard à la taille de madame, pas besoin d'aller plus loin !)

 

4. Equipez votre habitation de moustiquaires à store enrouleur, c’est très efficace et adaptable à vos portes et fenêtres... mais ça nécessite d'anticiper un peu : au milieu de la nuit quand le moustique sévit, clairement, il est un peu tard !

 

5. Vaporisez vos tissus et mobiliers d’huile essentielle d’eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora), réputée pour ses propriétés répulsives anti-moustiques. C'est un remède de grand-mère, je vous l'accorde, mais Mamie Chérie a toujours raison... (enfin souvent... pas complètement tout le temps... et dans tous les cas, il ne faut pas lui dire !)

 

6. Revoyez complètement la déco de votre chambre et misez sur le bleu. Bon, là, il y a un peu débat ! D'aucuns pensent que le bleu permet de lutter efficacement contre les moustiques. Mamie Chérie, interrogée sur ce point, rit. L'American Mosquito Control Association va même plus loin que Mamie Chérie : elle a fait une étude sur le sujet en 1997. Il ressort de cette étude très sérieuse qu'en fait les moustiques préfèrent le noir et le marron le jour. La nuit en revanche, tous les chats sont gris et le moustique est un peu comme nous, il n'y voit que pouic : du coup, aucune préférence de couleur dans l'obscurité. Moralité, changez la couleur de votre chambre... si et seulement si vous avez envie de changer de déco !

 

7. Détournez une tapette à mouches en tapette à moustiques et s'entraîner, encore et encore, jusqu'à développer un niveau d'habilité suffisant. Attention cependant ! Tout bon chasseur de moustiques vous le dira, les murs blancs ont une légère tendance à se transformer rapidement en galerie de trophées. Si vous ne voulez pas qu'on puisse vous confondre avec un serial killer, munissez vous d'une feuille d'essuie-tout et à chaque kill effacez les traces de votre passage.

 

8. Déjà tout(e) petit(e), vous aviez des rêves de princesse. Ah ! Les grandes robes, le carrosse, la salle de bal, le lit à baldaquin... La robe, le carrosse et la salle de bal, bon, peut-être qu'il faut les laisser là où ils sont ! En revanche, il peut être temps de ressortir le lit de princesse et remplacer les grandes draperies par une moustiquaire intégrée ou à moindre budget, l’installation facile et pratique d’un ciel de lit anti-moustiques. Pour les princesses un peu revêches qui auraient un "mais c'est moche" sur le bout de la langue, une seule remarque : oui, c'est moche, si vous décidez de bête poser une moustiquaire au-dessus de votre lit. La moustiquaire a tout à fait le potentiel de joindre l'utile à l'agréable et de devenir un atout déco à part entière. Réfléchissez à votre support à moustiquaire : il peut être un peu original ! Révélez le potentiel décoratif de votre moustiquaire elle-même : vous pouvez l'agrémentez de paillettes, de papillons jolis, bref, de petits éléments déco (il faut juste faire attention à ne pas créer de "gros trous" dans la moustiquaire lorsque vous la customiserez). Enfin, travaillez le drapé de votre moustiquaire...

Pour un plus joli drapé, rien ne vaut la moustiquaire ronde avec son tombé façon ciel de lit. A l'usage en revanche (enfin à mon usage en revanche), je préfère nettement la 0 qui tombe bien droit du ciel et ne vient pas me carresser les jambes (parce que oui, il m'arrive de ne pas dormir pile poil au milieu du lit). Et moustiquaire ronde ou rectangulaire, même combat : avant de vous coucher, vérifiez que vous n'êtes pas en train de vous enfermer pas avec une femelle hématophage acharnée, sinon une nuit torride vous attend, mais pas forcément la nuit torride que vous espériez !

 

9. Sublimez vos pièces de plantes répulsives et comestibles, par leurs odeurs très marquées auront un effet répulsif efficace contre les moustiques. Ornez votre habitation de cloisons végétales, de centres de tables et autres coins floraux. Cependant pensez à diversifier vos plantations, en utilisant du basilic citronnelle, du thym citronnelle, de la verveine citronnelle ou encore de la mélisse dont l'odeur citronnée est tout aussi prononcée et efficace. 

 

10. Créez un environnement qui vous est favorable ! Quand madame moustique chasse, elle cherche une source de CO2 avec odeur.

Côté CO2, pas grand chose à faire... Vous pouvez retenir votre respiration ou demander à votre entourage de respirer très fort tout le temps, mais pas sûre que ça soit efficace.

Côté odeur, vous et madame moustique ne détectez pas les mêmes odeurs... Mais juste au cas où et dans l'optique de vous protéger vous, vous pouvez tenter différentes choses : dissuadez votre entourage d'utiliser des anti-transpirants tout en les encourageant à consommer de la bière (leur peau va sécréter des acides gras que madame moustique apprécie) et à s'épiler (madame moustique n'aime pas les poils). Madame moustique appréciera ces petites marques d'amitié et peut-être choisira-t-elle de vous épargner !

 

Enfin, rappelez-vous aucun système ou produit anti-moustique n’est 100% efficace, le mieux est d’en combiner plusieurs, alors chassez en chantant par exemple !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.