Se faire conter fleurette...

Idée déco chambre blanche avec un mur en papier-peint à motif floral rouge "Se faire conter fleurette"
Merci à alvhemarkleri.se. Photographe : Alvhem Mäkleri. Styliste : Fredrik Karlsson SE360.

Pour recréer cette déco chez vous

Applique murale industrielle noire à bras articulés Signal de Jieldé
Applique 2 bras Tornade.
plus dispo
Voir sur laredoute.fr
89,00
Applique extensible design Celia ATYLIA Couleur Noir Matière Métal
plus dispo
Voir sur atylia.com
69,00
Tabouret Tolix  blanc
Tabouret blanc en métal Pattern de Emu assise 45 cm
plus dispo
Voir sur uaredesign.com
109,00
Tabouret industriel à étoile en bois et métal blanc Bloom
Papier-peint panoramique à grosses fleurs façon jardin à l'anglaise
Papier-peint panoramique à grosses fleurs rétro Inke Heiland 200 x 300 cm
Papier-peint à motif floral rose Amina
Papier-peint à grosses fleurs rétro vert orange violet Lana
Panier en métal grillagé Zingaro esprit campagne chic
plus dispo
Voir sur delamaison.fr
14,90

Disons-le tout de go, il n'est aucunement question ici de "compter fleurette" (enfin fleurettes au pluriel si on veut être fidèle à l'éthymologie de la chose). Rien de vénal dans la déco de cette chambre !
On est sur de la poésie, sur de la cour, sur de l'amour ! Alors même si on pourrait imaginer compter les fleurettes de ce papier-peint pour s'endormir, nous préfèrons conter. Et même si la fleurette a eu été une pièce et même si jadis d'aucuns ont cru bon de penser que ces dames étaient plus intéressés par la bourse de ces messieurs que par leurs mots doux, eh bien non ! Nous "conterons fleurette", nous !

Car, la déco un peu romantique de cette chambre se prête extrêment bien au contage de fleurettes sur oreiller ! C'est une déco blanche, immaculée, quasi virginale (bon, là, je m'emballe peut-être un peu... On peut conter fleurette sans oublier pour autant qu'on est au XXIème siècle !). C'est une déco qui s'affranchit des styles aussi (ce qui est possible grace à sa base blanche parce que sinon, je ne vous raconte pas le grand gloubi boulga que ça aurait été !). Le style un peu classique du fauteuil en bois est réveillé par une bonne grosse louche de déco industrielle.
Industrielle ? Oui, il suffit de lorgner du côté appliques à bras articulées (pas blanches, mais noires, on reste dans la sobriété avec une volonté affichée de les mettre en avant) mais aussi du range-magazines (le panier grillagé un peu détourné de son usage premier) ou des tables de chevet (oh ! un tabouret Tolix blanc en guise de chevet... ça fonctionne plutôt bien, ma foi !).

Et la poésie dans tout ça ? Où est la romance ? Où est l'amour ? Les usines seraient-elles poétiques ? Même si on pourrait discuter ce point à la lumière notamment des "Temps Modernes" de Charlie Chaplin (c'est ma journée culturelle : films muets en noir et blanc et expressions du XVIIème siècle), force est de constater qu'on s'en fout un peu car la poésie de cette chambre est dans son mur fleuri. Elle est dans ce mur au papier-peint floral osé, un peu rétro (sans doute le mariage de la fleur et des touches de orange et de rouge !). Et quel papier-peint ! Quelle audace ! Et aussi quel coup de génie ! Sans lui, il faut se rendre à l'évidence : l'ensemble aurait quand même été un peu plat !...

Pour finir, une remarque pour ceux que l'aventure "papier-peint audacieux un peu dans cet esprit tenterait" : celui-ci ou un autre, peu importe ! Ce qui compte c'est d'opter pour un papier-peint fort, hors norme, coloré (parce que sinon, bonjour l'effet "plus blanc que blanc") et cohérent avec le reste (le orange du papier-peint avec le bois clair des cadres, les fleurs un peu romantiques qui ne sont pas sans rappeler la chaise). Si en plus il peut vous aider à conter fleurette, bien sûr... why not !

 

Bon alors... En résumé, qu'est-ce qui fait que la déco de cette chambre fonctionne ?
1/ le mélange des styles avec la rigueur de l'industriel contre-balancé par le côté rétro / romantique du reste de la déco (et le mot important ici, c'est "contre-balancé", rappelez-vous, l'applique n'est pas cachée, elle est noire, donc bien mise en valeur par le papier-peint)
2/  l'omniprésence du blanc, réveillée par le mur multicolore (qui est quand même la seule et unique touche de  couleur de la pièce !)

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.