Hop, paf, poc, badaboum !

Idée déco Chambre "Hop, paf, poc, badaboum" avec un lit à baldaquin en métal, des poufs en tricot et une table de chevet balançoire
Merci à housetohome.co.uk / living etc.. Photographe : James Merrell.

Pour recréer cette déco chez vous

Housse de couette en lin Dye bleu
Taie d'oreiller en lin Dye bleu
Plaid tricoté Chunky gris clair
plus dispo
Voir sur decoclico.fr
259,00
Plaid Torsade beige clair
Plaid Stitch beige clair
Coussin de sol en tricot bleu
Pouf en tricot Lili jaune
Lampe à poser noire en bois et métal
Lampe de table Wood Lamp - Muuto Blanc,Bois clair en Bois
plus dispo
Voir sur madeindesign.com
149,00
Lampe à poser bois et métal Curious noire
Balançoire en bois
Lit à baldaquin en bois noir Goa 160 x 200 cm
plus dispo
Voir sur maisonsdumonde.com
429,90

Je ne me souviens pas avoir eu une période romantique avec des envies de lit à baldaquin, ciel de lit ou autres « froufrouteries ».
Je n'ai pas fait de balançoire depuis ...1, 2, 3, … depuis au moins 4 ou 5 ans ! Ça m'est passé.
Et pourtant, j'ai eu un gros coup de cœur pour la déco cette chambre ! J'y ai tout aimé (sauf les pampilles qui pendent du dernier étage du lit à baldaquin, mais on ne les voit guère) du mur décrépi au lit en métal en passant par le bon gros plaid en bonne grosse laine ou par le pouf en tricot. Mais il est des choses qui m'ont encore plus emballées : le linge lit bleu d'un bleu profond, intense et lumineux, la balançoire / table de chevet et sa lampe de chevet en bois (qui aurait tout aussi bien pu, d'ailleurs, être une lampe de bureau !).

En toute franchise, j'ai quelques doutes quant à la praticité de cette table de chevet. J'imagine sans peine toutes les catastrophes pouvant découler de l'usage de la lampe de chevet en pleine nuit : hop, je balance ma main dans le noir ! Paf, je loupe la cible ! Poc, la balançoire dans le mur ! Badaboum, la lampe par terre ! Et, a contrario, je n'imagine pas du tout comment je vais bien pouvoir ranger tout mon indispensable bric-à-brac de table de nuit, du radio-réveil au livre en cours en passant par un vieux Super Picsou Magazine (négligemment abandonné par l'enfant qui passe, enfin qui est passé, il y a 1 ou 2 semaines et l'a oublié depuis !) ou le Monsieur-Madame de service (non pas abandonné par l'enfant, mais stocké précautionneusement en cas d'envie subite de lecture à double voire triple voix). Non. Tout ça ne tient pas dessus. Ça pourrait tenir dessous, mais Chéri-Chéri ne va pas aimer : c'est le bazar assuré !

On fait quoi alors ? On abandonne cette idée de table de chevet balançoire ? Non, ça serait dommage. Sur l'aspect rangement, pas grand chose à faire à part bannir Picsou et sa bande de copains. Pour le reste en revanche, et en particulier pour le scénario catastrophe « hop, paf, poc, badaboum », on peut envisager quelque chose. On pourrait « double-fixer » la balançoire au plafond et au mur (discrètement) au lieu de se contenter de la suspendre au plafond. C'est certes d'un seul coup un peu moins romantique et ça perd en « spontanéité » (en même temps, où est la spontanéité de la table de chevet balançoire quand de toutes façons il faut faire 2 trous au plafond pour la fixer ?) mais qu'est-ce qu'on gagne en praticité !!!!

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.