Terminus ! Tout le monde descend !

Idée déco salon vintage avec un bus roll et un vieux broc pour mieux mettre en avant un rocking chair Eames jaune
Merci à thedesignfiles.net. Styliste : Lucy Feagins.

Pour recréer cette déco chez vous

Sellette haute Amadeus
Sellette en bois blanc Lantliv Ikea
Tableau lettrage à suspendre
Toile lettrage à suspendre 71 x 162 cm
Tableau lettrage personnalisable
Toile lettrage à suspendre 55 x 152 cm
Rocking chair RAR Eames moutarde
Rocking chair Eames RAR vintage jaune clair

On pourrait parler du rocking chair Eames RAR jaune. Mais non. On pourrait parler du joli côté vintage de cette déco résolument orientée années 50. Mais non. On pourrait parler « éveil de la nature » et évoquer cette branche de cerisier. Mais non.

LA star de cette déco, c'est ce … « rollsign », « bus roll », « bus stroll », « destination roll », « transit scroll », « destination blind » … Il y a tellement de terminologie différentes qu'il est difficile de choisir, en tout cas, la star c'est cette toile noire avec ses lettrages blancs, et on va parler de lui (et que de lui !...) Je vous concède qu'on commence un peu à voir fleurir des bus rolls dans les inspirations déco des magazines et que ce type de toile est dans la lignée de la tendance des posters et autres affiches à lettrage (le plus connu étant le fameux « KEEP CALM » décliné en moult couleurs et moult variantes). OK. Sauf que l'objet est bien plus qu'une "passade déco" : il a une histoire. Dans les années 1920 à 1960, les bus rolls ornaient le fronton des bus, métros et autres trams dont ils indiquaient la destination. Le conducteur actualisait alors manuellement l'information. Le début des années 1970 et l'avènement de l'affichage électronique ont un peu tué le marché. Mais tant mieux, si l'usage du bus roll avait perduré il ne serait pas devenu un élément de décoration à la fois vintage et industriel …

Vintage, industriel, mais aussi personnel : le choix d'un bus roll plutôt que d'un autre n'est pas anodin. Le bus roll parle de vous, des villes ou des pays qui vous font rêver, de ceux que vous avez visités ou habités, de votre parcours … Customisé façon mantra, en ne gardant que la forme et en remplaçant les destinations par vos valeurs ou vos « mots bonne humeur », il va même encore plus loin (même s'il perd des points de "vraie vie" au passage) !

Vintage, industriel, personnel, le bus roll est aussi polyvalent : c'est une toile, alors bien sûr, il peut se transformer en tableau encadré, propre sur lui, mais on peut aussi l'utiliser comme un store (enrouleur ou version panneau japonais coulissant). Et si on aime l'esprit mais qu'on n'a pas de mur ou de grandes fenêtres (je sais, un drame de la vie familiale de plus!), il y en a aussi des "petits-mini-riquiquis", avec une seule destination : et là, c'est open bar pour un assemblage de bus signs dans les toilettes, dans une entrée, sur une porte, au dessus d'une baignoire… Comme une mosaïque de tableaux à la gloire des transports en commun !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.