Au pays de Maya l'abeille

Idée déco séjour scandinave avec du bois et des classiques du design discrets, la table ronde Artek notamment, "Au pays de Maya l'abeille"
Merci à thedesignfiles.net. Photographe : Sean Fennessy. Styliste : Lucy Feagins.

Pour recréer cette déco chez vous

Porteur Wheely bug abeille
Suspension gamelle Unfold grise
Suspension grise en silicone
Pichet Thermos bleu gris de 1L EM77 de Stelton
Table Louison
Table ronde C44 à plateau réversible
Table ronde Up to You
Table ronde blanche et bois modèle 91 par Alvar Aalto
Chaise contemporaine empilable en métal Hee par Hay

Maya l'abeille habite dans cette maison !

Et non je ne dis pas ça à cause du porteur Wheely Bug en forme d'abeille toute mignonne (en plus, ce n'est même pas ma préférée : si mes jambes n'étaient pas trop longues, j'aurais plutôt opté pour le porteur Tigre ou celui Cochon, bien plus à mon goût !). Enfin pas que. Ce sont les chaises en métal noir aussi : elles sont légères, légères et donnent un effet visuel de rayures couleur bois clair (bois clair, jaune, ce n'est pas loin !) et noires... comme … Bon ça va ! Vous avez compris !

Laissons l'abeille butiner tranquille deux secondes et regardons un peu ce séjour. Il est simple sans être simpliste.

Il est épuré, pas dans l'ostentation, mais sans être froid (merci le bois!). Pas de gros meuble imposant qui encombre ou casse l'espace, pas d'élément déco qui prenne le pas sur les autres et donne fortement le ton. On est dans de la simplicité des formes (regardez ce pichet isotherme minimaliste) comme des matières (l'étagère est en contreplaqué, le parquet est brut).

Les chaises jouent le contraste de la couleur (ben forcément, bois, bois et re-bois sans rien pour réveiller, ça serait un peu tristoune …), mais avec finesse et légèreté : elles sont noires, sans fioriture et leur structure aussi géométrique qu'aérienne. La table aussi se fait oublier, discrète, simple, même si c'est quand même une table ronde de chez table ronde : on a en effet là , mesdames et mesdames, une table ronde Artek modèle 91 designée par Alvar Aalto en 1935 (je sais, elle ne fait pas son âge…) ! Et même le lampadaire Unfold se fait tout petit tout gris même si là non plus il ne faut pas s'y tromper : en silicone mou, il n'a rien d'ordinaire et pourrait même, dans un autre contexte jouer les trublions déco en s'invitant dans sa version violette ou jaune ou juste en jouant les mabouls et se laissant retourner !

Alors oui, ce séjour sympathique et accueillant peut sembler sans prétention, et il l'est, sympathique, accueillant et sans prétention. Par compte il est définitivement loin d'être le fruit du hasard : dans la rûche y'en a des qui ont bien bien réfléchi à leur déco !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.