Et quand on n'a pas d'entrée, on fait comment ?

Comment gérer le problème des manteaux et des chaussures quand l'entrée n'est pas cloisonnée ni isolée ?

Pour recréer cette déco chez vous

Patère murale 10 boules à suspendre à une porte Bool
plus dispo
Voir sur alinea.fr
6,99
Patère murale à 8 têtes boules colorées à suspendre à une porte
plus dispo
Voir sur decoclico.fr
11,90
Porte manteau à suspendre, 5 têtes
Patère murale 10 têtes à suspendre à une porte Suzy
Bougeoir Folk Gris
Chandelier noir et argent Delft (lot de 2)
plus dispo
Voir sur home24.fr
46,99
Chandelier arceau argenté pour 2 bougies Twilight
Bougeoir "ondulant" en métal argenté Cobra (lot de 2)
Bougeoir argenté double de la marque Menu
plus dispo
Voir sur uaredesign.com
128,00
Boite de rangement Mixxit Blanche Manhattan carre
plus dispo
Voir sur castorama.fr
7,95
Valet de nuit (ou de chambre) en bois clair
plus dispo
Voir sur laredoute.fr
38,41
Porte-manteau mural en chêne naturel Wallhax Eno Studio L 45 x P 20 x H 90 cm

Oh la la ! Là c'est le cas cata : l'appartement sans entrée, celui où on arrive directement dans le salon... Et le fin du fin (je sais de quoi je parle, j'en ai eu un comme ça), c'est l'appartement sans entrée où on arrive directement dans le salon ET avec le tableau électrique juste à côté de la porte.
Cette configuration est optimale : elle permet de conjuguer 2 obstacles, le tableau électrique (aaaarg !) et le petit bazar (les manteaux, les chaussures, j'en fais quoi ?). Et comme en plus, souvent l'absence d'entrée est caractéristique de l'appartement pas trop grand, autant dire qu'on doit rapidement faire face à un vrai problème...

Mais comme il n'y a pas de problème qui n'ait de solution, qu'est-ce qu'on peut faire ?

L'option la plus naturelle est celle qui consiste à "tout cacher derrière la porte". Concrètement cette solution se traduit vite par ou une armoire ou un rideau (qui masque un portant ou une simple tringle) ou un paravent. Rien d'original ni de très malin-là, mais du bien pratique. Gros soucis avec solution : elle prend de la place et ne résoud que partiellement le problème du bazar (eu égard au fait que de toutes façons, on n'aura pas prévu suffisamment de rangement !).

Deuxième option un peu pavlovienne : "quoi !?! il n'y a pas d'entrée ????? Recréons une entrée avec un couloir et tout et tout." Hop, grand retour de l'armoire mais au lieu de la poser contre un mur, on la détourne en cloison de séparation. Si l'espace est vraiment petit, une option sympa peut alors de ne pas opter pour un ranger haut (ou alors juste pour un petit rangement haut dans lequel jeter 4 ou 5 manteaux pas plus) mais pour des meubles "mi hauteur" qui permettront de ranger ses chaussures sans pour autant cloisonner visuellement l'espace. Si en plus sur ce meuble mi hauteur on ajoute un vide-poche, là on a tout bon et à défau de garantir l'absence de bazar, on peut au moins penser endiguer le problème.

Enfin la troisième option est celle de cet homme : pourquoi tout chercher à cacher quand on peut juste les "exposer" proprement. Le gros avantage de cette solution est quelle force à limiter l'amoncellement de manteaux, chaussures, vestes, bonnets, mitaines, écharpes, sacs, sacoches, etc. Il va sans dire que si vous êtes un bordélique, un vrai, un qui ne se soigne pas et ne voudrait même pas chercher à se soigner, cette solution n'est pas pour vous. En revanche, si sans être un maniaque du rangement vous n'y êtes pas non plus complètement réfractaire, c'est une solution qui peut vous convenir : elle maximise l'espace disponible dans le salon et vous force à ranger au fur et à mesure les vêtements ou les chausssures que vous ne portez pas. Ceci dit, cette solution est quand même plus adaptée si dans votre chambre (ou ailleurs) vous avez un peu d'espace de stockage (parce qu'il faut bien ranger les manteaux quelque part !).

Donc si on récapitule quand on n'a pas d'entrée isolée du salon, on a globalement 3 options : on apporte du rangement (mais on accepte de réduire l'espace disponible), on cloisonne à l'aide de meubles hauts ou mi-hauts ou, enfin, on range (joliment).
Et pour le panneau électrique, ça sera une autre histoire... et une autre fois !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.