Dis, comment on fait pour... cacher une porte condamnée ?

Idées et conseils pour cacher ou faire oublier une porte condamnée

Pour recréer cette déco chez vous

Miroir rectangulaire XXL en bois Teck Square 200 x 90 cm
Miroir XXL biseauté Kooh-I-Noor 206 x 116 cm
Miroir rectangulaire XXL Stone 209 x 91 cm
Miroir rectangulaire XXL en métal noir Big Frame de Zeus 210 x 130 cm
Miroir argenté XXL Prima de Kare Design 200 x 90 cm
Miroir rectangulaire en bois blanchi Cancale
Tapis pure laine Nyborg 160x230
Tapis ethnique motifs géométriques
plus dispo
Voir sur urbanoutfitters.fr
100,00
Tapis en cotin noir et blanc Kelim
plus dispo
Voir sur uaredesign.com
239,00
Tapis lirette en coton tressé multicolore Armonia
plus dispo
Voir sur laredoute.fr
69,00
Tableau sur toile à taille et motif personnalisables Lip Service 120 x 200 cm

La question de la semaine... cette semaine, nous vient de Moumout : comment cacher (ou pas) une porte condamnée ?

 

Globalement, 3 grands types de solutions s'offrent à vous : vous pouvez soit "faire comme si de rien", soit cacher votre porte condamnée soit mettre en valeur votre porte condamnée. Toutes ces options ont le même inconvénient : elles ne règlent le problème que d'un seul côté de la porte, or, souvent, une porte a 2 côtés (j'entends les ricanements, mais oui, ça peut arriver qu'une porte n'ait qu'un seul côté à cacher. C'est le cas des portes de placard par exemple !).

 

Pour "faire comme si de rien", c'est tout simple. Il suffit de fermer les yeux et d'imaginer que la porte n'existe pas... Si elle n'était pas là, qu'auriez-vous fait de ce pan de mur ? Serait-il devenu une bibliothèque ? un meuble TV ? un bureau ? Quand vous savez, vous êtes prêt, vous pouvez vous lâcher ! Si vous avez opté pour une bibliothèque, le plus simple et encore d'acheter un modèle un peu plus grand que votre porte. Enlevez la poignée de la porte, placez la bibliothèque devant et garnissez (pas trop : pour mémoire, une bibliothèque ça doit respirer si vous voulez que le résultat final soit joli). Bien sûr, si vous êtes un peu bricoleur, vous pouvez aussi faire votre bibliothèque sur-mesure aux dimensions de la porte (et à même la porte).

Porte condamnée utilisée comme un mur pêle-mêle

 

Ayez quand même en tête que l'option "faire comme si de rien" est plus indiquée dans le cas de bêtes portes pleines : si votre porte est vitrée ou moulûrée, passez votre chemin !

 

 

Deuxième option pour que la porte condamnée ne soit plus une verrue dans votre pièce, la cacher.

Vous pouvez la cacher métaphoriquement en attirant le regard ailleurs ou plutôt "ailleurs à côté" : peignez votre porte de la même couleur que le mur (pour qu'on l'oublie déjà un peu) et décorez de part et d'autre de la porte avec une console sur laquelle vous aurez posé une lampe et quelques bibelots, avec des plantes vertes, etc. L'oeil sera automatiquement attiré par la décoration adjacente et la porte sera moins présente.

 

Ceci dit, vous pouvez aussi cacher votre porte condamnée au sens propre. Et pour cacher cette porte, c'est simple, il suffit de poser devant quelque chose de plus grand et de bien couvrant. Concrètement vous pouvez dresser devant votre porte condamnée un grand miroir, un grand tapis ou un grand tableau.

Le grand miroir agrandira visuellement votre pièce. Tapis et tableau vous permettront de jouer avec les couleurs et de réchauffer ou d'égayer votre pièce. Et dans tous les cas, miroir, tapis ou tableau, ce grand élément déco donnera du caractère à votre déco. Côté mise en oeuvre, ça n'est que du facile : tableau et miroir se posent à même le sol. Le tapis se suspend mais on reste sur du bricolage facile. Et dans tous les cas, on enlève la poignée (oui, je considère que ça entre dans la partie "bricolage"). Côté budget, ça peut faire assez mal, comme chaque fois qu'on cherche du grand, très grand... Compter 100 euros minimum de chez minimum et plutôt 300 euros pour un budget moyen (sans folie non plus !). Un peu ric rac ? Optez pour le tapis ! Le grand miroir et le grand tableau (ou le grand poster avec son cadre qui va bien) sont souvent plus chers.

Une porte condamnée cachée derrière un tableau XXL toute hauteur   Un tapis berbère accroché au mur en guise de tapisserie ou de tête de lit

 

 

Enfin dernière option, mettez votre porte en valeur. Bon, là, on est d'accord, ça fonctionne mieux avec une jolie porte moulurée dont vous pourrez souligner les moulures à grand renfort de masking tape ou de peinture bien flashy (ou pas : j'aime bien l'idée du rose fluo, c'est tout...).

Mais tout n'est pas perdu pour autant avec les bêtes portes pleines. Un peu de peinture magnétique et elle peut se transformer en pêle mêle aimanté. Si on remplace la peinture magnétique par de la peinture à tableau noir, on a un tableau (et on prendra des crayons à craie liquide pour éviter la petite poussière de craie assez insupportable pour toute bonne ménagère de moins de... 60 ans ? Oui, la ménagère de moins de 50 ans vieillit avec moi !). Et si un pêle-mêle suffit, un coup de peinture noire (ou rouge ou jaune ou...), du masking tape et le tour est joué ! Si la porte condamnée est dans une chambre, elle peut aussi se transformer en patère / zone de rangement temporaire...

Porte utilisée comme espace de rangement dans une chambre   Porte aux moulures décorées avec du masking tape

 

Alors, Moumout, à quel sort votre porte condamnée sera-t-elle mangée ?

 

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin dans la déco de leurs portes, cliquez ici pour accéder à quelques idées supplémentaires.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.