Non, non, tout mais pas ça

Idées et conseils pour détourner une chaise ou un tabouret en table de chevet

Pour recréer cette déco chez vous

Panier de rangement, Tigra. à partir de 49€.
plus dispo
Voir sur laredoute.fr
30,42
Sangle noire réglable designée par Arik Levy permettant de transformer des magazines en tabouret d'appoint ou en repose-pieds vue sur cerisesurladeco.com
plus dispo
Voir sur decoclico.fr
29,00
Corbeille en osier à anses
Panier de rangement avec anse en métal grillagé rond 40x31cm Linea Cuivre
plus dispo
Voir sur delamaison.fr
34,90
Chaise à barreaux blanche en bois Cleo, aux formes retro scandinave pour un look vintage
plus dispo
Voir sur alinea.fr
59,95
Etagère échelle noire
Tabouret industriel à étoile en bois et métal blanc Bloom
Tabouret blanc à pieds compas en bois Skoll

... tais-toi, tais-toi, non ne raconte pas ça !

Bon en réalité, nul n'est besoin d'appeler l'Affaire Louis Trio à la rescousse. La réalité est là. Pure et dure. Je ne veux pas d'une vraie table de chevet. Je n'ai pas l'âge pour ça. Je ne l'aurai jamais.
Pour moi, la table de nuit est comme le mouchoir en tissu : un objet d'un autre temps ! La preuve : on l'appelle "table de nuit", comme les bonnets de nuit qui, eux, ont disparu (enfin je crois) !

Qu'on se comprenne bien, je ne renie absolument pas l'utilité de la chose. On a besoin d'un petit espace où poser sa "lampe de chevet" (pas le temps d'en parler ici, mais la lampe de chevet, un jour ou l'autre il va aussi falloir qu'on s'en parle...) et aussi ses lunettes, sa crème pour les mains, son bouquin, son radio réveil (ou même juste son téléphone), son paquet de mouchoirs, ses... C'est indéniable, on a besoin de rangement à proximité immédiate du lit, Plus précisément, on a besoin d'un petit meuble  pour ranger un bon gros paquet de choses diverses et variées. Pas simple... Et comme le besoin prime sur l'esthétique, on se rue sur la table de chevet classique : 4 pieds, 1 tiroir, en bois. La même table de nuit que chez papa et maman, quoi !

C'est là où on a faux et re-faux ! Et les deux fois, on pêche par étroitesse d'esprit... Bravo !
La première erreur à mon sens est de vouloir tout cacher : pourquoi tout cacher ? Il n'y aura pas moins de bazar sous prétexte qu'il sera caché. Je serais même plutôt disposée à penser que le degré de bazar sera directement proportionnel au volume de rangement disponible. Dit simplement, B = aR et quand R croît et B explose. Alors que si on choisit l'option "bazar élevé à l'air libre", on s'auto-régule rapidement (parce que quand même, bof, bof, ce trop plein de bazar...).
La deuxième erreur me semble-t-il est de s'asseoir sur l'esthétique. Attention, qu'on s'entende bien, je n'ai pas dit qu'il fallait investir des milles et des cents dans une table de chevet. "table de nuit + pas cher + beau + original + sympa + pratique" ne sont absolument pas incompatibles. C'est juste qu'en fait, il ne faut pas forcément se limiter à l'univers de la nuit... Le monde de la nuit et ses paillettes, c'est plus cher : pour une "vraie" table de chevet il faut compter 75 à 100 €. Mais si on sort des GR bien balisés (des robes à paillettes et des concours de tee-shirt mouillé) pour tenter le détournement, là, on peut trouver table de nuit à son pied pour moins de 50€...

Alors c'est bien joli tout ça, mais "parole, parole, parole" : on fait quoi et comment pour avoir une jolie table de chevet pas chère qui sorte des sentiers battus ?
On respire, on ouvre bien grand ses shakras et on s'inspire des photos ci-contre. Qu'est-ce qu'on y voit ? Des chambres, des lits, mais point de table de nuit. Ah, j'oubliais, on y voit aussi de jolies déco...
Et qu'est-ce qu'on y apprend ? On y apprend qu'un tabouret peut servir de table de chevet. On y apprend qu'une chaise peut faire office de table de nuit. On y apprend qu'une bibliothèque échelle fine peut aussi se muer en chevet (avec rangement ouvert, certes, mais XXL). On y a apprend qu'un guéridon emprunté au salon peut aussi s'acoquiner avec un lit ou encore qu'une pile de magazines (qu'on aimerait bien jeter, mais en même temps, on n'est jamais sûr et certain de ne pas avoir envie de les relire un jour, alons bon... autant les garder !) surmontée d'un plateau peut aussi accueillir lampe de chevet et réveil ou bien encore que tout le petit bazar peut être jeté en vrac dans un "panier de chevet" (ou un "panier de nuit", c'est un peu comme on préfère). On y apprend que la chambre et le lit sont encore plus beaux quand ils sortent en compagnie d'un chevet ovni et qu'ils avaient bien raison de vociférer "non, non, tout mais pas ça !"...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.