Et les balcons prennent vie !

Idée déco balcon coloré jaune et bois "Et les balcons prennent vie"

Pour recréer cette déco chez vous

Chaise en métal jaune miel Luxembourg de Fermob
plus dispo
Voir sur madeindesign.com
180,00
Pip-e - Chaise Driade
plus dispo
Voir sur uaredesign.com
132,00
Chaises de jardin pliantes Acier laqué - lattes galbées (par 2 BISTRO Miel
Chaise de jardin en plastique jaune Istanbul (lot de 2)
Chaise de jardin métal pliante GREENSBORO Absinthe
Table de balcon suspendue Verona - Eucalyptus massif huilé, Merxx
plus dispo
Voir sur home24.fr
59,99
Table d'extérieur pliable en bois Maracaibo
Statuette Nain de jardin Ottmar Hörl

Ce petit balcon a des airs de cabane dans les arbres.

En fermant les yeux on sent la brise (que dis-je, la douce brise) du vent, on entend le murmure (non non, le doux murmure) des feuilles. Et en les ouvrant... eh bien on n'est pas déçu ! On a bien la tête dans les arbres, le nez dans le vent et les yeux dans les feuilles ! Car ma bonne dame, mon bon monsieur, j'en ai vu des balcons mignons aménagés avec soin mais on dira ce qu'on voudra, à décoration identique, tous les balcons ne sont pas égaux. C'est malheureux. C'est injuste. On est donc libre de s'insurger et de tempêter tant qu'on veut. Reste que c'est la dure réalité : tous les balcons ne se valent pas...

Et ce balcon-ci est quand même bien né !
Le cadre est verdoyant. Pas de vis-à-vis. Le quartier est calme. On a à proximité un square pour les enfants mais aussi un boucher et un boulanger (l'un des meilleurs de la ville !).
L'entrée est sympathique, à la fois proprette et plein de charme avec sa double porte, ses carreaux en ciment et son grand escalier en bois. La concierge est souriante et toujours prête à vous aider. Bien sûr, chacun a une petite cave pour ranger son petit bazar et les poussettes et autres vélos ont un espace bien à eux.
L'appartement, je n'en parle même pas ! Une tuerie ! Et au pays des merveilleux appartements imaginaires, cet appartement de 80 m² avec balcon si joli mignon coûte à peine 75.000 € et les charges de copropriété sont faibles (il n'y a pas d'ascenseur).

On est d'accord, la vie est mal faite : le pays des merveilleux appartements imaginaires n'existe pas. En revanche, les jolis balcons, ça, oui, ça existe. Et les vilains petits balcons transformables par la grâce de la déco et d'un petit peu de soin en joli balcon mignon, ça aussi ça existe... Rien n'est perdu : il reste donc un espoir pour tous les balcons dans ce monde de brutes !
Pour la vue sous les branches, rien à faire : aucune déco ne remplacera ça !
En revanche pour les touches de nature, ça oui, la déco peut aider : une jardinière par-ci, une grosse plante verte dans son gros pot de grosse plante verte par-là et puis des plus petites aussi, plein, des plantes à fleurs, et une treille murale voire carrément une palette posée verticalement et dans laquelle on insère quelques plantations. Et puis, soyons fous, du faux gazon par terre... Là c'est si vous voulez vraiment communier avec Dame Nature. Sinon, un tapis en plastique bariolé tout en longueur pour cacher le vilain carrelage des balcons des temps modernes.
Et une fois qu'on a la verdure, on peut passer au reste :
- l'arrosoir coloré (parce que qui dit plante dit qu'il faut s'en occuper) et les jolis outils (on en aura besoin, on va ramer pour les ranger... s'ils sont jolis, une fois le jardinage terminé, ils pourront se transformer en objet déco un peu champêtre)
- la petite table... petite, mais pas trop (parce qu'un balcon en mode solo, c'est bien de temps en temps, mais en duo aussi ça peut être bien). L'idéal c'est une table un peu modulable, comme ici, qu'on puisse replier ou étendre.
- les chaises ou les fauteuils, avec de la couleur : un peu.... beaucoup... énormément ! Pour le peps et pour donner envie de sortir dehors. Alors des chaises jaune comme ici : c'est du soleil dans la maison.
Et pour parachever le tout un peu de déco : quelques bougies, des petits vases, des mini pots, un moulin à vent coloré (vous savez ces petites choses colorées qu'on avait quand on avait 5 ans et avec lesquelles on courait quand Zéphyr était resté couché), un nain un peu insolent (parce qu'un nain gentil, c'est so "déjà vu"), ...

Qu'est-ce qu'on va être bien sur ce balcon "même pas imaginaire", lui !

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.