Va y'avoir du sport ! Mais j'décore tranquille...

Idées et conseils pour concilier amour du sport et envie d'une jolie déco !

Pour recréer cette déco chez vous

Miroir raquette de tennis vintage
Banc en cuir façon cheval d'arçon Gabby de Kare Design
Etagere murale planche de skate board drapeau américain Skate US
Lampe de chevet roue de Skateboard bleue
plus dispo
Voir sur etsy.com
49,00
Portemanteau mural en forme de roue multicolore Wagon Wheels
Bureau enfant à assise planche de skateboard intégrée Skate
plus dispo
Voir sur madeindesign.com
429,00
Pied de lampadaire tripode en clubs de golf Golf de Chehoma
Tabouret façon mini banc de gym Rustic de Kare Design
Patère à vélo Elk
Banc écolier enfant à assise planche de skateboard Skate Board
plus dispo
Voir sur madeindesign.com
169,00
Horloge en forme de planche de surf "Surf Reef Clock"
plus dispo
Voir sur atylia.com
39,90
Porte-vélo étagère blanc Amsterdam
Applique murale planche de skateboard
Housse de coussin carré imprimé plage et planche de surf 40 x 40 cm
Portemanteau mural à 5 patères façon barre de Babyfoot de Runa Klock
Bureau enfant cage de football Jan

Dans la nature, il y a 3 grands types de sportifs : les vrais sportifs, les sportifs en charentaises et les autres. Et comme il y a un peu aussi 3 grands types de rapport à la déco (ceux qui adooooorent et pour lesquels c'est un hobby, ceux qui ont juste envie que leur intérieur soit sympa et les autres), on peut "vite fait bien fait "faire un petit tableau à double entrée qui mette en avant à la fois le rapport de chacun au sport et à la déco. On est d'accord, ça ne sert pas forcément à grand chose de savoir qu'on se place dans la case "sportif en charentaise qui s'en contrefiche de sa déco", mais bon...

1. ça me faisait plaisir de faire un tableau à double entrée !

2. ça permet quand même d'identifier des profils à risque.

 

Typiquement, je vous propose qu'on se focalise sur vous, le bon gros sportif ou le sportif du dimanche qui a envie d'une déco sympa. S'il vous plaît, ne transposez pas votre passion du sport (qu'elle soit purement contemplative ou expérientielle) dans votre salon.

Si vous avez 7 ans, ça peut passer même si après avoir été la star de la cour de récrée pour avoir une chambre cool où le lit est en fait un but de foot, vous risquez de déchanter quand, l'âge et la sagesse étant venus (vers 9 ans pour certains et beaucoup plus tard pour d'autres) il faudra vous rendre à l'évidence : le lit voiture de Formule 1, c'est quand même pas top pour emballer !

Si vos 7 ans ne sont plus qu'un lointain souvenir, please, please, please, allez-y mollo ! On peut être fan du ballon rond sans pour autant transformer son salon en terrain de foot (de la même façon qu'on peut être fan de patinage artistique sans pour autant s'habiller au quotidien en tenue moulante, avec ou sans jupette d'ailleurs).

 

Comment faire pour concilier votre passion du sport et l'envie d'une déco sympa ?

Disons-le franchement le sujet est un peu compliqué. La clé d'un mariage réussi entre déco et sport est la subtilité. Concrètement, ça vous laisse un peu 2 options : soit vous optez pour des petits détails par-ci par-là, soit vous la jouez naturel.

Avec l'option "petits détails", misez sur des petits objets qui seront autant d'indices de votre passion : une patère babyfoot, un portemanteau roues de bicyclettes, une lampe de chevet roue de skateboard, une bouée de sauvetage, quelques beaux livres sur votre sport préféré joliment exposés (comprendre "face apparente dans la bibliothèque"), etc.

 

Au contraire, avec l'option "au naturel", l'idée est de laisser négligemment traîner vos "ustensiles" de sport préférés. Bon, là, ça passe ou ça casse ! Il faut que l'accessoire soit suffisamment usagé pour qu'on sente qu'il a vécu (d'où l'idée de "naturel") mais pas trop pour que ça reste beau. Et puis très franchement, ça ne fonctionne pas forcément avec tous les sports.

Un beau vélo de course, ça passe. Une jolie planche de surf, c'est la classe. Une voire plusieurs planches de skateboard, ça fracasse (oui, j'avais mon dictionnaire des verbes en "-asser" sur les genoux et j'étais un peu désespérée alors j'ai opté pour "fracasser"), itou pour la raquette de tennis vintage transformée en miroir ou même pour votre dossart du marathon de New York superbement encadré (et pas bêtement punaisé, on est d'accord). Et allez, même un beau katana peut avoir sa place (en hauteur, histoire d'éviter les accidents...).

En revanche, une tête de brochet dans le formol, même si vous aimez beaucoup la pêche, ça reste la tête d'un poisson mort qu'on tente de conserver, donc bof... Des chaussures de foot toutes crottées, même si Zlatan est votre héros, ça reste des chaussures sales qu'on ne sait pas par quel bout laver, donc re-bof... Le bidon usagé jeté sur le bas côté par un cycliste vanné lors du dernier Paris - Roubaix, re-re-bof...

 

Vous l'aurez compris, l'esthétique reste un facteur important que ne saurait complètement occulter votre amour du sport...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.