"C'est moi qui dors en haut !"

Une sélection de lits superposés pour les enfants ou les plus grands : lit superposé blanc, lit superposé coloré, lit superposé modulable

Pour recréer cette déco chez vous

Ensemble de 2 lits superposés en bois clair Woopi
Ensemble de 2 lits superposés Gravity
Ensemble de 2 lits superposés mezzanine blancs Ida
Lit superposé modulable blanc Dododuo
Ensemble de 2 lits superposés mezzanine bois et blanc Magellan
Lit superposé 90x200 cm blanc BIBOP Coloris blanc
Ensemble de 2 lits superposés banquette séparables Diablotin
Ensmble de 2 lits superposés blancs Sunny
Lits superposés 1 place blancs à formes épurées et douces Pilha
Ensemble de 2 lits superposés blancs avec leurs matelas Eloïse
Ensemble de 2 lits superposés design en bois clair Irazu
Lit superposé 90x200 Perch coloris bouleau
Ensemble de 2 lists superposés colorés et design en plastique Bunky couchage 81 x 171 cm

Je suis sûre que vous aussi, vous avez, un jour, dit cette phrase : "C'est moi qui dors en haut !".

D'accord, pas forcément hier ou même avant hier. Mais quand même... jadis, enfant, avouez, face à un lit superposé, vous aussi vous avez voulu la couchette du haut.

Mais pourquoi veut-on tous la couchette du haut dans les lits superposés ?!? OK, ça évite d'avoir quelqu'un qui dort "sous vous". C'est donc plus rassurant (c'est vous qui tombez sur autrui, pas autrui qui tombe sur vous). Et puis c'est "exotique" (le lit superposé c'est un peu la madeleine de Proust des vacances au ski, le 1er indice qui dit que ça y est, ça va descendre tout schuss !).
Pourtant, franchement, il faut se contorsionner pour se lever, se contorsionner pour se coucher (vous noterez, je n'ai pas parlé du moment où on doit faire le lit et là pareil, c'est contorsions et compagnie... mais enfant, ça nous passait un peu au-dessus, ce genre de petit détail pratico pratique : on préférait se battre pour "arracher" le lit du haut !) et parfois même se contorsionner pour bouquiner parce qu'on ne tient pas assis. Mais pourquoi on se bat toujours pour le lit du haut dans le satané lit superposé ?!?

Rien de rationnel là-dedans : on veut dormir dans le lit du haut... C'est tout.
Le lit du haut, c'est celui avec le toboggan (trop la classe). C'est celui avec la meilleure vue (sur les toiles d'araignée accrochées au plafond). C'est celui le plus facile à défendre en cas d'attaque de Trolls inopinée tel le fortin sur sa colline (on ne se méfie jamais assez des attaques de Trolls). Et puis dormir en hauteur c'est rassurant : regardez Chat Chéri, il ne dort pas par-terre. Non, il préfère dormir en (petite) altitude !

Le gros hic quand même avec le lit du haut dans les lits superposés c'est qu'il n'y a qu'un seul lit du haut. Du coup il faut négocier (une nuit en haut, une nuit en bas ?) ou filouter (j'étais le 1er arrivé !) ou en appeler à la loi. "Il faut avoir 6 ans d'abord pour dormir dans le lit du haut ! Si t'as pas l'âge, j'vais le dire au shérif des lits superposés !". Oui, il y a un âge pour les lits superposés. Et re-oui, le "shérif fait-moi peur des lits superposés", il est "un peu pas très compréhensif". On a beau lui dire que
- non non, on ne bouge pas dans notre sommeil,
- non non, on ne se lève pas tout seul la nuit
- non non, on ne se penchera pas par-dessus la barrière
- non non non bien sûr que non, on ne fera pas les fous à plusieurs en haut même s'il y a un toboggan
- oui oui oui, on veut bien un matelas en bas pour rebondir au cas où on tomberait
- oui oui, on est grand maintenant, on peut s'endormir sans le câlin du soir
... rien n'y fait !

Mais quand tous les combattants ont plus de 6 ans, là... le shérif n'y peut plus rien (à part rappeler les règles qui vont bien, bien sûr). Seule la loi du plus fort (ou celle du plus rusé) prévaut...
Maintenant je peux le dire (il y a prescription) : je n'ai jamais eu le lit du haut... Les Chéris Minis y ont eu droit, eux. L'attrait du lit en haut a été de courte durée. Rattrapé par la (dure) réalité, il s'est fait couper les pieds (et ce n'est pas Chéri Chéri qui me contredira : ça aurait été plus simple si le lit superposé avait été séparable, pas de scie, pas de "grands travaux"...) et cataloguer au rang de fausse bonne idée. Dur dur de se contorsionner au quotidien et de tirer un trait sur les câlins...

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation sur whataniceplace.com. En continuant la navigation sur ce site vous acceptez cette utilisation. Plus de détails ici.